Travaux

Qu’est ce que l’aérogommage ?

aerogommage

L’aérogommage consiste à projeter un abrasif doux sur une surface afin de la décaper ou de la nettoyer, la technique est identique à celle du sablage sauf que le traitement est plus doux.

Le principe de l’aérogommage

L’aéro-gommage est tout simplement le procédé de gommage d’une surface par le biais d’air comprimé à basse pression. Certaines surfaces fragiles peuvent êtres endommagés avec le temps (rouille sur de la ferraille, tâches sur du chrome) et le traitement au sablage pourrait entrainer une détérioration du support. Plutôt que d’employer les moyens forts, l’aérogommage permet de projeter un abrasif plus fin que le sable et moins fort, cela permet de retirer les saletés sans être trop agressif.

Le décapage se fait à basse pression, à l’aide d’un compresseur, c’est aussi plus précis pour retirer de fines tâches ou encore pour traiter des surfaces réduites. L’intérêt de l’aérogommage est de ne pas utiliser de produit chimique, d’avoir recours à une processus naturel et surtout très efficace. A noter que plusieurs types d’abrasifs peuvent être utilisés pour obtenir le niveau de décapage idéal par rapport à la surface à traiter.

Dans quels cas procéder à un aérogommage ?

Cette technique est utilisée pour éviter les inconvénients du sablage sur des surfaces de vie, exposées aux intempéries ou au temps extérieur en général. On peut par exemple procéder à un aérogommage sur une terrasse, sur laquelle des moisissures ou de la verdure s’est accumulée, on peut aussi y avoir recours pour remettre à neuf des jantes alu de voitures piquetées. On peut aussi y avoir recours pour décaper un mur, dont des traces de pollution se sont accumulées ou encore retirer de la rouille.

On va donc y avoir recours lorsque la surface ne peut être traitée par des produits chimiques pour éviter de polluer l’environnement et/ou lorsqu’un nettoyage à eau par haute pression peut endommager la surface concernée : béton, briques, bois, aluminium, fer… A noter que l’abrasif projeté par pression dans ce procédé est souvent d’origine végétale ou minérale.

Précisions : ce procédé n’est pas à confondre avec celui de l’hydrogommage, qui fonctionne avec brumisation d’eau, on y a recours lorsque la poussière de l’aérogommage peut créer des nuisances (exemple : façade d’immeuble avec des habitations à proximité).

Comment effectuer un aérogommage ?

L’aérogommage est souvent utilisé dans e cadre du nettoyage des extérieurs d’une habitation, que ce soit les murs de la maison, la façade ou encore la terrasse. Cela peut être effectué par un professionnel ou effectué par les habitants eux-mêmes. Il faut utiliser un appareil d’aérogommage, qui peut coûter entre 1500 euros pour les modèles de base et plus de 7000 euros pours les modèles destinés aux professionnels. A la location, cet appareil peut être loué à partir de 150 euros la journée auprès des loueurs de matériel.

Côté utilisation, il faut remplir le réservoir d’un abrasif adapté à la surface et mettre en route l’appareil en effectuant un passage régulier sur toute la surface à traiter. Il faut ajuster la pression et le type d’abrasif à la surface pour trouver le juste équilibre entre nettoyage et préservation du support.

ESTIMATION RÉNOVATION FACADE
Gratuit & sans engagement, trouvez un artisan de confiance

DEMANDE GRATUITE

MOINS DE 3 MIN.

SANS ENGAGEMENT

15 000 ARTISANS