Travaux

Qu’est-ce que le béton désactivé ?

béton désactivé

Les français aiment leur maison et ses abords et ils cherchent toujours des moyens de les rendre plus esthétiques. C’est pour cela que les entreprises de matériaux cherchent toujours de nouveaux procédés à proposer à leur clientèle. Depuis quelques temps, le béton désactivé commence à faire des émules…

Le béton désactivé, c’est quoi ?

Tout le monde sait comment faire du béton. Il faut mélanger du ciment, avec des granulats et de l’eau. Les granulats sont des petits graviers, gris naturellement. Mais il est maintenant possible d’en choisir la couleur ou même de privilégier certaines formes pour rendre l’ensemble plus seyant. Pourtant, pour que cela puisse être mis en valeur, il faut enlever la fine couche supérieure du mortier pour que ces petits minéraux puissent ressortir au mieux. Cette méthode de coulage est ce que l’on appelle le béton désactivé. Le prix d’un tel ouvrage varie selon certains critères, à savoir : La surface à réaliser, l’état initial du terrain et de l’épaisseur à réaliser…

Comment réaliser du béton désactivé ?

C’est là où le bât blesse. Avant de penser à poser ce revêtement extérieur, assurez-vous de pouvoir mettre une évacuation des eaux de pluie. Vous devez également prévoir ce que l’on appelle un joint de retrait. Le béton désactivé nécessite une certaine expérience dans le domaine des travaux d’extérieur et mieux vaut ne pas le faire seul. En effet, si vous voulez réaliser une terrasse en béton désactivé de 100m², il ne faudra pas moins de 4 personnes pour le faire. Des conditions météorologiques et hygrométriques spécifiques doivent être réunies pour que l’opération se passe dans les meilleures conditions (il ne faut pas qu’il pleuve, la température ne doit pas descendre en dessous de 5° mais ne pas être supérieure à 22°…).

Dès que la toupie arrive, il faut non seulement étaler rapidement le béton mais aussi mettre le produit de désactivation. Il est donc parfois nécessaire de faire appel à des professionnels, pour que le travail soit harmonieux et fait pour durer dans le temps. Quand un produit est coloré, il est plus facile à appliquer, car on peut voir les endroits qui n’ont pas été pulvérisés. Il faut attendre ensuite que le béton ait pris (soit entre 8 et 48 heures, en fonction des températures) pour faire apparaitre les granulats. Pour cela, utilisez un nettoyeur à haute pression avec une puissance minimum de 120 bars. Il ne vous restera plus, ensuite, qu’à passer un jet d’eau sur l’ensemble de la surface.

Quel intérêt revêt le béton désactivé ?

Le béton classique n’a pas pour vocation première d’être beau. Il est avant tout pratique de mise en œuvre. Sa facilité d’entretien, sa longévité dans le temps font que beaucoup de personnes se tournaient vers cette solution en désespoir de cause. Il est maintenant possible de joindre l’utile à l’agréable avec le béton désactivé, que l’on appelle également béton lavé. De même, l’aspect gravillonné offre une meilleure adhérence et la surface est donc encore moins glissante. Résistant à la chaleur, il présente l’atout de rester frais, même aux heures caniculaires.

Adieu le béton triste. Les couleurs et les formes s’invitent dans une large palette pour des terrasses ou des entrées de garage personnalisées avec le béton désactivé.

ESTIMATION POUR DU BÉTON DÉSACTIVÉ
Gratuit & sans engagement, trouvez un artisan de confiance

DEMANDE GRATUITE

MOINS DE 3 MIN.

SANS ENGAGEMENT

15 000 ARTISANS

Qu’est-ce que le béton désactivé ?
5 (100%) 3 vote[s]