Construction

Combien coûte une viabilisation de terrain ?

viabilisation

La viabilisation d’un terrain peut coûter entre 5000 euros et 10 000 euros, mais la facture peut parfois être plus élevée suivant la distance entre le terrain et les différents réseaux.

Viabilisation du terrain, principe

Viabiliser un terrain permet de le raccorder aux réseaux d’eaux, d’électricité, de gaz, de communication (internet, fibre, ADSL, téléphone) et d’assainissement, un coût qui peut varier en fonction de l’emplacement du terrain. La viabilisation est tout simplement ce qui permet de rendre un terrain raccordable et habitable (sous condition qu’il soit constructible), mais pour avoir une idée de l’éloignement du terrain vis-à-vis des différents réseaux, il faut consulter le certificat d’urbanisme opérationnel (CUO).

La première étape est donc de se rendre en mairie pour demander deux documents :

  • certificat d’urbanisme opérationnel (CUO)
  • plan local d’urbanisme (PLU)

Le CUO permet d’être informé des modalités de raccordement aux différents réseaux, c’est-à-dire d’avoir connaissances de l’emplacement des réseaux publiques, ce qui permet de calculer la distance qui sépare le terrain des réseaux.

Le PLU permet de savoir si le terrain en question est constructible, bien que la plupart des biens vendus sont précisés comme étant constructibles, cette formalité reste cependant conseillée pour vérifier soi-même que c’est bien le cas.

Comment calculer le coût de la viabilisation du terrain ?

Le coût va pouvoir être calculé en établissant des demandes de devis auprès des différents réseaux souhaités, à savoir que l’eau et l’électricité sont les deux éléments indispensables, si les habitants font le choix de la fosse septique, ils ne sont pas tenus de se raccorder à l’assainissement (mais il faudra prévoir une purge de la fosse septique régulièrement). Il en va de même pour le gaz, de nombreux habitants font le choix de chauffages écologiques (pompe à chaleur, panneaux solaires…), le gaz n’est donc pas nécessaire, une bouteille de gaz suffira pour l’alimentation de la plaque de gaz. Vous l’aurez compris, il faut donc déterminer les réseaux indispensables au raccordement.

Le certificat d’urbanisme opérationnel permet d’avoir la distance exacte entre le réseau et le terrain à construire, il suffit donc de demander un devis auprès de chaque opérateur en précisant la distance, ce qui permet d’obtenir une estimation précise et rapide du coût pour chaque raccordement, et donc pour la viabilisation dans son intégralité.

Prix moyen d’une viabilisation de terrain

On peut passer du simple au double mais pour avoir une idée plus précise du coût d’une viabilisation, il faut par exemple compter sur un budget de 5000 euros, voire moins pour un pavillon construit au sein d’un lotissement. La présence de maisons autour signifie que les différents réseaux ont été mis en place pour que chaque maison puisse être raccordée, la distance sera donc courte et le coût de la viabilisation sera faible.

Pour une maison isolée, située à distance d’autres habitations ou étant située dans une zone géographique complexe (fortes pentes, accès difficile…), le prix peut vite grimper et aller au-delà de 10 000 euros. Il est donc important de prendre en compte le coût de la viabilisation dans un projet de construction, en réalisant les démarches en amont, cela permet de justifier les sommes lors du financement mais aussi de ne pas avoir de surprises.