Jardinage

Comment économiser l’eau du jardin ?

arrosage

Les périodes de canicules sont de plus en plus souvent présentes chaque été, économiser l’eau devient donc une réelle priorité dans les jardins. Découvrez les différentes solutions qui permettent aux jardiniers d’économiser l’eau douce.

L’importance de l’eau dans le jardin

Il n’est désormais plus possible de nier l’importance de l’environnement dans notre quotidien, il faut donc adopter un mode de vie plus responsable et en accord avec la nature, en prenant soin de préserver la faune et la flore qui nous entoure. Chacun peut contribuer à son échelle, dans tous les domaines de la vie et notamment dans le jardin. Les ressources naturelles étant précieuses, il faut donc être particulièrement regardant sur l’utilisation de l’eau douce pour arroser les plantes et le potager.

Au-delà de son utilité indispensable, l’eau douce se fait de plus en plus rare à l’échelle mondiale, surtout avec l’augmentation croissante du nombre d’habitants sur terre. A cela s’ajoute le réchauffement climatique, qui entraine des périodes de canicules plutôt agressives chaque été. Les jardiniers ont quasiment tous déjà eu cette prise de conscience au sujet de la nature et de l’environnement, ce premier réflexe va naturellement concerner l’eau douce. Différentes méthodes et différents procédés vont permettre d’économiser l’eau pour arroser son jardin en toutes circonstances.

Les solutions pour économiser l’eau

La première solution évidente pour économiser l’eau est tout simplement de récupérer les eaux de pluie, c’est une réserve naturelle d’eau que l’on peut directement récupérer de la gouttière (toiture de la maison, d’un garage, d’un abri de jardin), plutôt que de laisser filer ces précieux litres au sein du système d’assainissement. L’installation d’un récupérateur d’eau permet de récupérer chaque année plusieurs milliers de litres d’eau et surtout d’avoir une source constante à proximité, en cas de forte sécheresse, la réserve va cependant vite s’épuiser. Oubliez les gros cubes en plastique inesthétiques, il existe désormais des modèles de récupérateurs d’eau avec un design soigné.

Si la source d’eau est épuisée, il faut donc penser à préserver au maximum les sols de la sécheresse. Cela commence par l’utilisation d’une terre qui retient l’eau (argile, composte, matière organique), l’idée étant d’éviter de laisser filer l’eau vers les profondeurs du sol. Il faut également veiller à retirer les plantes ou les mauvaises herbes inutiles, ceci permet de concentrer l’eau dans le sol vers le potager et le jardin. La création d’un paillis sur le sol peut également ralentir la sécheresse de la terre et donc retenir plus facilement l’eau, en misant sur une exposition à l’ombre, avec des endroits à l’abri du vent.

Avoir les bons réflexes

L’arrosage est important en période de sécheresse, certaines plantes et certains légumes vont avoir besoin d’un arrosage quotidien, il faut donc privilégier le matin ou le soir, bien que le soir soit plus adapté car l’eau pourra être parfaitement assimilée par les plantes durant toute la nuit. Un arrosage en pleine journée est totalement inutile, la majorité de l’eau versée va s’évaporer. Il est aussi important de prioriser, si vous venez de planter des arbustes, des jeunes plantes ou de semer un gazon, il faudra les arroser en priorité, car ces plantes ont besoin d’un maximum d’eau pour leur développement.