Travaux

Comment financer des travaux avec un prêt immobilier ?

credit

Point finance : découvrez comment financer vos travaux de maison ou d’extérieurs avec un prêt immobilier, il y a plusieurs cas de figures exposés ci-dessous.

Travaux de rénovation avec un prêt immobilier

La plupart des propriétaires ont eu recours à un prêt immobilier et de nombreux ménages font le choix de l’ancien à rénover, il peut s’agir d’une maison ancienne dont les intérieurs sont à refaire ou une maison à rafraichir, voire à mettre aux normes. Il est possible de financer ses travaux avec le prêt immobilier qui va servir à acheter une maison, l’idée est tout simplement d’intégrer dans le crédit le montant nécessaire à la réalisation des travaux. Cela permet de profiter d’un seul contrat mais aussi du taux du crédit immobilier qui sera forcément plus intéressant qu’un taux de crédit consommation.

Simplement, il faut chiffrer avec précision les travaux et fournir des documents pour justifier les montants, il peut s’agir d’un bon de commande, d’un devis ou de tout autre document recevable aux yeux de la banque. Si cet ajout est relativement simple, il faut bien évidemment y penser au moment de l’acquisition de la maison et bon nombre de propriétaires vont songer à financer leurs travaux avec l’acquisition. Ce qui requiert un autre financement, soit un prêt consommation (sous forme de prêt personnel ou de prêt affecté), soit un rachat du prêt immobilier.

Financer les travaux après le prêt immobilier

L’idéal est de rajouter le montant des travaux dans le prêt immobilier mais cela doit être opéré avant de signer le contrat car après, ce n’est plus possible de revenir dessus. Le propriétaire a donc deux solutions qui se présentent à lui, soit il a recours à un prêt travaux qui n’est entre autre qu’un prêt à la consommation et qui viendra se rajouter à liste des crédits en cours, soit il a recours à un regroupement de crédits pour faire racheter ses prêts et réduire sa mensualité.

La première solution est la plus simple, on contacte une banque, on lui demande un montant pour les travaux et l’étude permet de savoir rapidement si la réponse est favorable ou non. La seconde solution est plus complexe car il faut demander le rachat de ses crédits en cours, et rajouter le montant des travaux à financer, la banque doit donc vérifier si c’est possible et proposer une mensualité qui soit adaptée à la situation du propriétaire. Ces deux cas de figures peuvent être simulés sur internet, par le biais de sites spécialisés, l’intérêt étant de prendre la température avant de se lancer dans des démarches qui peuvent prendre plusieurs semaine, au bas mot.