Jardinage

Comment planter un arbre fruitier ?

cerisier

Quand on a la chance de posséder un jardin, on est souvent tenté d’y faire pousser des arbres fruitiers. Il est en effet très agréable de voir cet arbre se développer, être productif. Récolter ses propres fruits, surtout quand on a des enfants, permet de les régaler à moindre frais.

Pourquoi mettre des arbres fruitiers ?

Les arbres fruitiers se développent relativement rapidement et dans un grand terrain, il peut être intéressant d’en planter quelques-uns. Cela permettra d’apporter un peu d’ombre, dans un premier temps. Enfin, les différentes sortes d’arbres permettent de récolter au moins une fois par an, de délicieux fruits frais. Une traçabilité qui peut séduire, à l’ère des scandales alimentaires ! Ainsi, cerises, pommes, poires sont autant de fruits qu’il est possible de cueillir. Le fait de pouvoir récolter et manger ses propres fruits permet aussi de faire de substantielles économies. Les fruits sont de plus en plus chers et on se limite souvent, lors de l’achat. Cela ne sera plus le cas, avec vos arbres. A vous les fruits cueillis à la sauvette, les confitures, chutneys et autres coulis !

Quels sont les fruitiers à privilégier ?

Ce choix va être déterminé en fonction de plusieurs critères. Cela dépendra notamment de votre situation géographique. L’ensoleillement et l’apport hygrométrique jouent un grand rôle dans le développement des arbres, comme de chaque plante ou fleur du jardin. Ainsi, s’il est souvent possible de faire pousser un pommier partout ; certains, au nord de la Loire, auront du mal à connaitre la joie de faire pousser un olivier et de pouvoir faire leur huile maison…

Il faut également voir de quelle surface vous disposez. Un cerisier ne se développe pas de la même façon qu’un poirier. Le premier nécessite plus de place (attention aux murs mitoyens et aux branches dont vous êtres responsables !) que le deuxième, même si un pommier peut aller jusqu’à 8 mètres de hauteur. Heureusement, il existe des variétés plus petites, voire naines.

Quelle est la technique pour planter un arbre fruitier ?

Quand on a son premier jardin et que l’on est novice, on pense qu’il faut simplement mettre en terre et que cela va pousser. Or, il existe certaines périodes plus propices que d’autres. La teneur en humidité du sol, permet un meilleur enracinement. Mais si vous souhaitez planter à une autre période, il faudra alors compenser, en arrosant votre arbuste.

Un mois avant la plantation, prenez soin de creuser un trou suffisamment grand et large. Comptez 70 cm de profondeur pour un mètre de largeur, si vous avez pris un arbre assez grand. Mettez du compost et un tuteur. Le fait de le mettre avant la plantation, évitera d’abîmer les racines de votre futur pommier ou arbre à kiwis.

Si vous voulez avez le plaisir de la cueillette, sans les inconvénients (creuser un très gros trou dans une terre dure, acheter des sacs de compost ou de l’engrais spécifique pour faciliter la pousse…), vous pouvez vous tourner vers un professionnel. Ce dernier sait à quelle distance des clôtures et des murs, il faut planter un arbre, en fonction de sa nature. Il possède le matériel et l’expérience pour faire à votre place, cette plantation. Cueillir un plein panier de cerises rouges, croquer une poire juteuse, sont quelques-uns des plaisirs du jardinier. Un arbre fruitier apporte beaucoup d’avantages dans un jardin : Saveurs, beauté, ombre… Un achat vite rentabilisé. En matière de types d’arbres et de plantation en fonction de votre jardin, il peut être utile de demander les conseils d’un paysagiste.

Comment planter un arbre fruitier ?
5 (100%) 2 vote[s]