Travaux

Quels types de sols pour une rénovation de maison ?

sol renovation

Un projet de rénovation de maison implique de tout remettre à neuf, mais il y a des choix importants à faire en qualité de matériaux, notamment pour les sols. Il faut penser à l’utilisation, au type de pièce mais aussi à la longévité des matériaux pour opérer les bons choix. Sans oublier bien évidemment la facilité de pose du type de sol choisi. Voici un tour d’horizon des différents types de sols à appliquer.

Le carrelage, un grand classique

La plupart des maisons ont un sol en carrelage, c’est tout simplement une dalle en pierre ou en céramique que l’on va venir poser avec de la colle (ciment) sur le sol. Il existe différents types de finitions, avec des formes et des tailles différentes. L’avantage du carrelage est d’avoir une durée de vie particulièrement longue, surtout pour le carrelage de bonne qualité, en pierre notamment. Il résiste parfaitement à l’humidité et s’adapte parfaitement à des zones de fort passage, c’est aussi un sol disposant d’une bonne isolation thermique, c’est justement pour cette raison que l’on va recommander le carrelage pour les planchers chauffants.

L’utilisation du carrelage se fait généralement dans les pièces de vie et les pièces d’eau, on va en retrouver dans les cuisines, les salles à manger, les salons mais aussi dans les salles de bain ou les toilettes. C’est un investissement souvent rentable, à condition de choisir un carrelage intemporel, car un effet de mode peut rapidement rendre le visuel moins attractif avec les années.

Le parquet véritable ou parquet flottant

La plupart des anciennes maisons sont faites avec du parquet au sol, un charme naturel et surtout authentique dans une maison. Si le sol est encore en bon état, il est possible de rénover le parquet actuel en procédant à un ponçage puis à l’application d’un vernis ou d’une teinte pour obtenir un résultat plus précis. L’idée est donc de réutiliser l’existant pour redonner du charme à la maison. Il est aussi envisageable d’utiliser du parquet flottant, ce sont des lames à clipser que l’on va venir poser au sol sur une feutrine ou un film isolant, l’installation est souvent plus simple et accessible à tous.

L’avantage du parquet naturel est d’apporter une touche plus authentique à la maison, en revanche, cela nécessite de l’entretien et surtout un gros travail de rénovation. Pour du parquet flottant, il faut choisir un bon matériau résistant, car la qualité peut varier suivant le fournisseur et le niveau de passage. Le parquet flottant sera plus sensible à des chutes d’objets ou à des rayures entrainées par exemple par le glissement de meubles. Il faut donc utiliser ce matériau dans des chambres ou des bureaux.

Les sols en PVC, le lino ou les lames clipsables

Le PVC fait partie des sols souples que l’on peut installer facilement dans une maison à rénover, il présente l’avantage de pouvoir être utilisé dans toutes les pièces de la maison, aussi bien dans un salon que dans une chambre. On va acheter un rouleau puis on va découper la surface nécessaire à couvrir dans la pièce, la contrainte est de devoir faire des raccords entre les pièces, et surtout de bien appliquer le sol en PVC pour ne pas voir apparaître des poches d’air par endroit. Le type de sol va donc être important, on distingue essentiellement les sols en rouleau et les lames ou dalles clipsables.

L’avantage des lames clipsables est de pouvoir s’installer plus facilement, sur le principe d’une pose de carrelage. Il est également possible de créer des zones dans la maison, d’associer des formes et des couleurs différentes, pour palier à l’uniformité d’un sol en rouleau. Ce sont aussi des sols appelés LVT (luxury vinyl tiles) classés haut de gamme et qui présentent de sérieux avantages quant à la résistance, à l’entretien et à l’isolation des sols.